Programmation

Toutes les conférences et ateliers sont gratuits !

Journée du 24 juin : Masculinités hégémoniques et violences de genre
Matinée introductive (9-13h)

Accueil : 8h45

Introduction des rencontres : 9h-11h

Mot d'accueil par Monsieur le Maire Grégory Doucet et Madame Michèle Picard, Vice-présidente de la Métropole de Lyon

Présentation des structures et de notre constat partagé 

Intervenant.es : Coline Seveau - Filactions (France), Natalia Resimont - Quartier du monde (Belgique), Julien Record - Cap (France)

 

Introduction conceptuelle des rencontres 

Qu’est-ce que la culture masculine hégémonique ? Comment la travailler depuis les propositions féministes ?

Intervenant.es : Simon Dubois-Yassa - Le Monde selon les Femmes (Belgique), Marion Ghibaudo - Issue de secours - Rialto (France)

Table ronde d'ouverture : 11h-13h

Masculinités et prévention des violences
Comment se construit masculin hégémonique en opposition au féminin dans nos sociétés patriarcales ? Comment se construisent les garçons dans une culture hégémonique ? Comment le travail sur les masculinités depuis une perspective féministe peut être un levier pour l’émergence de sociétés plus juste, égalitaires et non violentes ? Comment les expériences des suds peuvent impulser des transformations aux Suds et aux Nords ?

Intervenant.es : Javier Omar - Co-fondateur du collectif "Hombres y masculinidades" (Colombie), Alassane Faye - GRAINE entité membre fondatrice du réseau Sud-Sud-Nord "Femmes du monde" (Sénégal), Annie Lechenet - Maitresse de conférences à l'Université Lyon 1 (France), Violaine Dutrop - Autrice et présidente de Egaligone (France), Ndèye Fatou Kane - Vice-présidente de l'ONG Equipop (Sénégal/France)

Modératrice : Ada Bazan - Quartiers du monde (France)

Pause déjeuner : 13h-14h

Plusieurs solutions de restaurations sont possibles autours de l'Hôtel de Ville (boulangerie, kebab, restauration rapide...)

Après-midi (14h-17h)

Ateliers simultanés de travail ou ludo-pédagogiques

Atelier 1 : Projection-débat du film documentaire "Dans le noir les hommes pleurent" en présence du réalisateur Sikou Niakate. 

Ce documentaire plein de sensibilité met en lumière la voix de quatre hommes issus de quartiers populaires de Paris, dont le réalisateur lui-même, qui exposent les injonctions et les réalités qu’ils ont vécu et vivent du fait d’être des hommes dans une culture hégémonique masculine. 

Le réalisateur nous invite, non seulement, à questionner les injonctions genrées que nous subissons quotidiennement, mais également à remettre en cause ce qui est attendu des hommes dans le cadre de cette masculinité socialement et culturellement construite (absence de faiblesses, de peurs…) par le système patriarcal.  

Intervenant.es : Sikou Niakate (France), Natalia Resimont - Quartiers du monde (Belgique)

Atelier 2 : Masculinités et paternités co-responsables, démocratiques et affectives. 

Comment faire de la paternité un tremplin pour impliquer les pères dans la construction d’une société plus égalitaire entre les femmes et les hommes ? Comment engager les professionnels de la parentalité dans la promotion d'une paternité co-responsable, plus démocratique, plus affective, bref, plus égalitaire ? Pour répondre à ces questions, les intervenant-es, de France et du Maroc, partagerons leurs expériences. 
Intervenant.es  Bruno Thouvenin - Et les pères (France), Jean-Luc Folliot - Et les pères (France), Florence Montard (France), Wafaa Lakhifi (Maroc),  Violaine Dutrop - présidente de Egaligone  (France).

Atelier 4 : Promouvoir l'égalité auprès des hommes: quelles alliances et quelles résistances ? 

Complet 

Les chemins qui ont amené des bénévoles, des chercheur·es, des éducateurs·trice à travailler sur la question des masculinités dans diverses régions du monde sont différents, mais partout un même constat, il n'est pas simple de le faire. Que les resistances viennent des hommes eux-même ou des institutions, elles sont multiples et sans imaginer pouvoir les anticiper totalement, le partage d'expérience peut permettre d'améliorer leurs prises en compte dans les projets visant une transformation sociale.

Intervenant.es : Annie Lechenet (France), Ada Bazan - Quartiers du Monde (France), Pascale Maquestiau - Le monde selon les femmes (Belgique), Brian Sossou - Filles en Actions  (Bénin).

Atelier 5 : Comment prévenir les violences sexistes chez les garçons ?

Complet 

Les violences de genre sont une réalité complexe et multifactorielle ; une réalité pour plus d’un tiers des femmes de la planète qui ont été victimes. Parmi ces violences, il y a celles que l’on nomme conjugales, domestiques, de couples, dans les relations amoureuses, etc. - autant de dénominations que de contextes dans lesquels elles se développent. Des actions de sensibilisation sont mises en place auprès des jeunes publics pour tenter d’endiguer ce phénomène. Comment amener les garçons, principaux auteurs de ces violences, à interroger ce qui dans le système de genre permet à certains d’entre eux de se sentir légitimes à s’attaquer à leur partenaire ?

Intervenant.es : Marion Ghibaudo - Issue de secours - Rialto (France), Simon Dubois-Yassa - Le Monde selon les Femmes (Belgique).

 

Atelier 3 : Café-Monde - S'outiller pour promouvoir l'égalité auprès des hommes.

Atelier de partage d’outils de sensibilisation et de prévention auprès des garçons et des hommes. Testons-les et questionnons-les !
Intervenant.es : Alassane Faye – Graines (Sénégal), membres de Quartiers du monde, Le Monde selon les femmes et Filactions.

Atelier 6 : Penser l’égalité en entreprise et dans l’organisation du travail. 

Le monde du travail est encore imprégné par la culture hégémonique masculine qui rend difficile l'égalité. 

Comment penser l'égalité en entreprise ? Quelles stratégies faut-il imaginer pour permettre une meilleure implication des hommes dans les politiques d'égalité dans les entreprises ? Quel type de management et de culture d’entreprise mettre en place ?
Quelles actions pour prévenir les violences de genre et inciter à un meilleur partage des taches domestiques et parentales ? 

Intervenant.es : François Fatoux - ORSE (Maroc), Pierre-Yves Bois - CGT Biomérieux (France)

 

Conclusion et clôture (17h-17h45) 

Conclusion en plénière de la journée avec la dessinatrice Inès Defache

Clôture par Madame Florence Delaunay, adjointe au Maire aux droits et égalités, mémoire, culte et spiritualité. 

Journée du 25 juin : Masculinités et développement durable
Matinée introductive (9h-12h)

Accueil : 9h

Introduction de la journée : 9h30-10h

Accueil et récapitulatif des thématiques de la veille avec la dessinatrice Inès Defache

Table-ronde : 10h-12h 

Nouveaux paradigmes pour plus d’égalité

Questionnement et débat sur les paradigmes patriarcal, hétéronormatif, capitaliste, colonial et suprémaciste. Quels impacts de ces paradigmes sur notre environnement? Ouverture des nouvelles manières d’être et de vivre dans nos environnements: Identification des enjeux, défi pour des nouveaux paradigmes.

Intervenant.es : Bénédicte Fontaine - doctorante à l'UCLuvain (Belgique), Javier Omar Ruiz Arroyave - co-fondateur du collectif "Hombres y Masculinidades (Colombie), Armel Campagne (Angleterre),  Katrien Van der Heyden - Men Engage (Belgique).

Modératrice : Pascale Maquestiau - Le monde selon les femmes (Belgique)

Pause déjeuner : 12h-14h

Après-midi (14h-17h)

Ateliers simultanés de travail ou ludo-pédagogiques

Atelier 1 : Masculinités, co-responsabilité face au dérèglement climatique  Annulé 

Entre surexploitation des ressources et dérèglement climatique, les communautés vivant dans le Delta du Saloum au Sénégal font face à un écosystème dégradé. En s'appuyant sur une recherche croisée, mettant en avant la question de la co-responsabilité comment les hommes se sont impliqués et sont devenus acteurs à la fois de la lutte contre le changement climatique et pour l’égalité entre les femmes et les hommes ?

Intervenant.es : Moussa Basse - ENDA GRAF-(Sénégal), Bénédicte Fontaine - Doctorante à l'UCLuvain (Belgique)

Atelier 4 : Être un homme : du combien ça coûte au combien ça nous coûte

Cette table-ronde interrogera les impacts économiques de la masculinité et son coût sur la société - notamment dans le domaine de la santé, ainsi que ses impacts sur la construction de soi. Elle abordera enfin des pistes de solutions pour modifier les comportements et le regard de chacun.e, pour un mieux vivre ensemble.

Intervenant.es : Muriel Salle - Université Lyon 1 (France), Lucile Peytavin (France), Le Bec Magazine,  La CAP (Coopération pour l'Abolition du Patriarcat).

Atelier 2 : Comment la couvade, syndrome et rituel, inscrit le futur père dans sa relation avec l’enfant à naitre ?

La Couvade et l'évolution du rituel de la Couvade puis sa disparition, permet de mieux appréhender le glissement de sociétés non binaires vers des sociétés patriarcales.

Le rituel de la Couvade, présente des masculinités inscrites socialement dans "le monde féminin", durant le temps de la périnatalité. Ce rituel autoriserait une dynamique du genre et trouverait son origine dans une croyance ancestrale universellement répandue mais dont le sens a été modifié au profit du patriarcat. La couvade et l'évolution du rituel de la couvade puis sa disparition, permet de mieux appréhender le glissement de sociétés non binaires vers des sociétés patriarcales.

Cet atelier est aussi un outil de sensibilisation à la parentalité et à la paternalité..

https://blogs.mediapart.fr/edition/aux-lecteurs-emancipes/article/310818/la-couvade-ou-le-pere-dans-tous-ses-etats

https://paroledesagesfemmes.com/infos-pratiques/bibliotheque/la-couvade-un-ouvrage-pour-mieux-comprendre-ce-phenomene

https://www.santemagazine.fr/grossesse/grossesse-et-sante/la-couvade-la-grossesse-au-masculin-172336

Intervenant.es : Roberte Laporal - La CAP Coopération pour l'Abolition du Patriarcat (France)

Atelier 5 : Responsabilité des hommes face à la marchandisation des corps.

Nous avons tous entendu ce type de phrase : « la prostitution c’est le plus vieux métier du monde »,  « la prostitution a toujours existé et existera toujours », ou encore « les hommes ont des besoins ». Ces représentations sont encore très ancrées dans l’imaginaire collectif et le droit de disposer du corps de femmes ou d’une autre personne est parfois légitimé. 

L’objectif de cet atelier sera de définir ce qu’est la prostitution, travailler sur nos représentations et permettre aux participants d’identifier les répercussion de la masculinité hégémonique dans le système prostitutionnel.

 

Intervenant.es : Adriane Boutan - Amicale du Nid (France), Patrick Govers - Le monde selon les femmes (France)

Atelier 3 : Comment l’écoféminisme ouvre un champ des possibles pour repenser la culture masculine hégémonique ? Complet

L’écoféminisme propose une corrélation entre la pensée féministe et les revendications des mouvements écologistes, en considérant que les deux courants ont pour dénominateur commun les systèmes de surexploitation et d’oppression (des femmes et de la nature). La pensée écoféministe vient ainsi questionner et contester les paradigmes de ces systèmes de domination perpétrées par la culture masculine hégémonique. 

Cet atelier sera l’occasion d’aborder les impacts et conséquences de cette culture masculine hégémonique, sur les femmes et la planète, et cela depuis une pensée globale du Sud, présentée par Javier Omar, selon laquelle ces éléments sont et doivent être perçus de manière interconnectée. 

Intervenant.es : Javier Omar Ruiz Arroyave - co-fondateur du collectif "Hombres y Masculinidades" (Colombie),  Katrien Van der Heyden (Belgique)

Conclusion et clôture (17h-17h45) 

Conclusion en plénière des deux journées